Qu’est-ce que c’est, causes et symptômes

Les causes sont encore inconnues, mais une implication du système immunitaire semble certaine. Les vascularites sont un groupe très large de troubles qui incluent ceux affectant les voies respiratoires, la granulomatose de Wegener et le syndrome de Churg-Strauss.

Qu'est-ce que la vascularite pulmonaire ?

Il existe de nombreux types de vascularites.

Certaines formes ont une manifestation plus intense mais de courte durée, les formes aiguës, d'autres sont durables et donc chroniques.

La dégénérescence des tissus causée par l'inflammation entraîne un rétrécissement des vaisseaux sanguins, une perte d'élasticité, la formation de caillots ou un affaiblissement, ce qui peut entraîner des ruptures (anévrismes).

La réduction du flux sanguin a de graves conséquences pour les organes et les tissus, car même les plus petits vaisseaux ne peuvent plus fournir suffisamment de sang, d'oxygène et de nutriments aux régions du corps touchées.

Les formes les plus courantes de vascularite pulmonaire comprennent :

  • La granulomatose de Wegener est une inflammation affectant les parois des artères et des petits vaisseaux, entraînant une nécrose et des granulomes, lésions associées à une inflammation chronique. Les voies respiratoires supérieures et inférieures et les reins sont les zones les plus touchées par la maladie, mais d'autres organes peuvent également être touchés
  • Le syndrome de Churg-Strauss se caractérise par des concentrations particulièrement élevées de certains globules blancs, les granulocytes éosinophiles. Elle est également connue sous le nom de granulomatose allergique ou angiose allergique. Elle est souvent associée à l'asthme. Après avoir envahi divers organes et tissus, les éosinophiles causent des dommages en libérant des substances toxiques des granules.
  • La vascularite comprend également la polyangéite microscopique (MPA), une vascularite inflammatoire nécrosante systémique qui touche principalement les petits vaisseaux (artérioles, capillaires, veinules).

Quelles sont les causes de la vascularite pulmonaire ?

Les causes de la vascularite pulmonaire ne sont pas encore entièrement comprises.

Il peut s'agir d'une réaction aiguë à une infection respiratoire bactérienne, fongique ou parasitaire qui déclenche une réponse auto-immune.

Les cellules du système immunitaire reconnaissent par erreur les cellules endothéliales qui tapissent les parois des vaisseaux sanguins comme étrangères et les attaquent.

Cette maladie chronique entraîne la formation de tissu cicatriciel (tissu fibreux), entraînant une altération de la fonction des vaisseaux sanguins.

Quels sont les symptômes de la vascularite pulmonaire ?

Les personnes atteintes de vascularite pulmonaire aiguë développent des symptômes très rapidement, en quelques heures ou en quelques jours.

Si l'inflammation se propage aux poumons, elle peut entraîner :

  • forte fièvre
  • la faiblesse
  • Douleurs musculaires
  • oppression dans la poitrine
  • perte de poids
  • douleurs musculaires et articulaires
  • perte d'appétit

La vascularite chronique a des symptômes similaires qui incluent

  • halètement
  • Toux
  • Difficulté à respirer (dyspnée)
  • épanchement pleural
  • douleur thoracique
  • Doigts de baguette et clous de verre de montre (hippocratisme numérique)
  • fatigue
  • perte de poids
Logo latéral Motorola 720 × 90

Les premiers signes sont généralement une sinusite chronique qui ne guérit pas malgré le traitement, suivie d'une infection de l'oreille moyenne, d'une coqueluche et d'ulcères de la bouche et de la muqueuse nasale.

La vascularite provoque des lésions tissulaires étendues, des saignements et une réaction qui implique également le cœur et se traduit par une cyanose, une insuffisance respiratoire, une insuffisance cardiaque, un œdème, du sang dans les expectorations (hémoptysie), le phénomène de Raynaud, une syncope.

Comment prévenir la vascularite pulmonaire ?

Il n'existe aucune mesure pour prévenir efficacement la vascularite pulmonaire.

Il est conseillé d'avoir une alimentation équilibrée riche en fruits, légumes et céréales complètes et pauvre en matières grasses, d'éviter le tabac et l'alcool, et de faire de l'exercice régulièrement et avec modération.

A lire aussi :

Emergency Live Encore plus...En direct : Téléchargez la nouvelle application gratuite de votre journal pour IOS et Android

Que sont les malformations vasculaires

Le syndrome de Kawasaki, la vascularite infantile la plus fréquente

Vascularite: symptômes et causes de l'artérite de Horton

Thrombose veineuse : des symptômes aux nouveaux médicaments

Thrombose veineuse profonde des membres supérieurs : prise en charge d'un patient atteint du syndrome de Paget-Schroetter

Thrombose veineuse : qu'est-ce que c'est, comment la traiter et comment la prévenir

Hématome intramural non traumatique chez les patients sous traitement anticoagulant

Les nouveaux anticoagulants oraux : bénéfices, posologies et contre-indications

Hématome intramural non traumatique chez les patients sous traitement anticoagulant

Thrombus : causes, classification, thrombose veineuse, artérielle et systémique

Anticoagulants : liste et effets secondaires

Triade de Virchow : les trois facteurs de risque de thrombose

La source:

humanité

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *